(d'après l'original de Christine Pateta)


"La vie est une recherche permanente d'équilibre.

L'Homme ne sait vivre qu'au passé compensé."

                                                                                      Le Cridomh


Le livre du mois

  "SUR LA ROUTE DE PARKINSON" Editions Albin-Michel


 La revanche des « Dérapeuthes » 


Claire Garnier n'est plus suivie à la Salpêtrière pour sa maladie de Parkinson. Elle n'en a plus les symptômes après plus de 15 ans de maladie. Elle a fait le tour des thérapeutes allant de la Biodenza en passant par les constellations familiales (Marie-Thérèse Bal-Craquin), le biodécodage (Philippe Lévy, Laurent Daillie, Salomon Sellam, Christian Flèche, Olivier Soulier) mais aussi la psychanalyse (Willy Barral), et les autres (Lise la Bonté, Guy Corneau...), sans oublier l'homéopathie.

Cette femme membre de France-Parkinson a fait la nique aux neurologues classiques dont les médicaments ne guérissent pas. Elle n'a pas attendu le signe de Dieu (Sœur Marie Simon-Pierre a été guérie d'une maladie de Parkinson dans la nuit du 2 au 3 juin 2005) ou la guérison de Marie Thérèse Belva (rapportée par Baudouin Labrique) pour chercher sa propre guérison... 

***************************

 LE CAS DU MOIS  

***************************

Cas n°11 : Hématome intracérébral thalamique droit

Bernard est un paysan de souche normande. Il est divorcé depuis sept ans, père de trois enfants. Un après-midi, à son stand de foire, il ressent des difficultés à parler et des paresthésies (fourmillements) du côté gauche des lèvres. Il se plaint depuis peu de fatigue, de troubles du sommeil évoquant la réaction d’épuisement secondaire à un traumatisme imprévu survenu six mois auparavant.

L’IRM cérébrale faite en urgence montre la présence d’un hématome intracérébral profond hémisphérique droit sans anomalie des vaisseaux. Il n’y a pas de troubles de la coagulation sanguine. Il n’est pas hypertendu.

S’agit-il :

  • d’un problème de secrets de famille (la grand-mère a écrit un journal remis récemment),
  • d’une déconvenue amoureuse,
  • du chagrin lié au suicide récent d’un ami.

La solution  de la rubrique "le cas du mois" se trouve à l'onglet  "Formations"

Chaque mois, nous publierons un cas de compensation symbolique inconsciente (maladie, accident, comportement...). En fonction des éléments donnés, vous êtes invités à retrouver l'histoire de la personne. Retrouvez tous les cas dans l'onglet "Formations/cas du mois"

Actualités :

Formations :

Les 22-23 juin 2019  à Lyon  - Session n°5 - La symbolique des organes.

Retrouvez les prochaines formations du Cridomh dans la rubrique "formations" :

Les conférences :

A Meyreuil (AIX EN PROVENCE), Vendredi 26 avril 2019 à 19h.

Les compensations symboliques de la FAMILLE: maladies, accidents etc...

Retrouvez les prochaines formations du Cridomh dans la rubrique "Conférence"